Dès 8 heures, les 74 équipages sont arrivés sur le parking de la salle des fêtes d’Estrées-Saint-Denis pour les formalités d’usage : étalonnage du trip master, vérifications techniques et pose des autocollants (numéros et sponsors).

À midi, briefing des équipages et repas. À 13 heures 10, la première voiture ouvreuse prend le départ, puis dix minutes plus tard, la deuxième. Le premier concurrent s’élance à 13 heures 30, ensuite, chaque équipage part deux minutes après le précédent. Le parcours traverse campagne et petits villages pour rejoindre le point de pause à Lassigny avant de redescendre par le Compiégnois et retourner à Estrées-Saint-Denis soit une distance de 185 kilomètres.

À 21 heures 30, l’étape de nuit est lancé pour 54 kilomètres autour d’Estrées-Saint-Denis.

Le lendemain, dès 8 heures, les voitures reprennent la route pour troisième étape, longue de 118 kilomètres pour rejoindre Pierrefonds puis remontent par la Clairière de l’armistice à Rethondes avant de rentrer à Estrées-Saint-Denis.

En catégorie Découverte, le rallye est remporté par l’équipage Barreau/Charrière sur une Peugeot 205 XR devant les équipages Collado/Roger sur une Mazda MX5 et Caclard/Caclard sur une Renault 5 Turbo 2.

Dans la catégorie GT Classic, c’est l’équipage Stinglhamber/Vandeneynde à bord d’une Triumph TR6 qui l’emporte devant les équipages Simon/Simon sur une Alfa Roméo Guilia Super et Hermand/De Geyer sur une Triumph TR6.

En Expert, c’est l’équipage Guyot/Damseaux qui gagne l’épreuve sur une Lancia Fulvia 1600 HF devant l’Opel Commodore de l’équipage Legenne/Legenne et l’alfa Roméo de l’équipage Hermans/Pigeolet.